EITAT, Ecole des Leaders en Art et Culture      L’Art nous Nourrit, la Culture nous Unis      Le FITAP, pour la diffusion, la professionnalisation des acteurs culturels, l’intégration africaine et le développement     

I. Introduction

Le projet d’ouverture d’une Ecole Internationale de Théâtre et des Arts du Togo (EITAT) à partir de Novembre 2018 à Lomé la Capitale, s’inscrit dans un dispositif de formation de théâtre traditionnel et contemporaine et ses métiers visant l’apprentissage des concepts de base du développement africain. Ce projet vise à créer de nouveaux emplois pour la jeunesse, développer l’entreprenariat culturel et participer à la professionnalisation des acteurs des métiers du théâtre et contribuer à la promotion de la création théâtrale africaine  ainsi qu’au  développement socio-économique et culturel du Togo.

Afin de diversifié les activités des étudiants, l’école associera la formation artisanale à la formation artistiques théâtrale. Elle sera logée dans l’enceinte du siège du FITAP sis à Kégué à 30m du stade national.

II. Objectifs spécifiques

Il s’agit spécifiquement de :

  • développer les sensibilités des étudiants aux formes artistiques et culturelles et à réfléchir à la place qu’elles occupent dans la société.
  • enrichir les connaissances des étudiants en histoire artistique et culturelle et les sensibiliser aux enjeux sociaux et politiques qui y sont associés.
  • acquérir des connaissances et compétences dans le champ artistique et culturel
  • Acquérir des connaissances en élaboration de projets culturels, communication interculturelle, autant de notions abordées au sein de ce cursus alliant théorie et pratique
  • développer des connaissances solides, théoriques et pratiques, sur le théâtre et les arts de la scène (histoire, esthétique, mise en scène, scénographie, politiques culturelles, médiations, dramaturgie, jeu de l’acteur, hybridations artistiques et technologiques)
  • donner les outils nécessaires à analyser lescréations scéniques, à les situer dans leurs contextes sociaux, économiques et historiques et à comprendre leurs enjeux esthétiques et politiques
  • favoriser l’initiative personnelle et l’attitude expérimentaleà travers la mise en place de projets innovants de création, collectifs et individuels
  • accompagner les étudiants dans la définition précise du métier et du rôle qu’ils souhaitent occuper dans le monde professionnel ou universitaire, et les conduire aux choix les plus adaptés à leur projet personnel
  • promouvoir les créations théâtrales en langues locales et l’anglais.

Promouvoir le concert party, le théâtre populaire, le  dramathérapie,  le théâtre d’intervention sociale et conte.

III. Méthodologie

La stratégie  pédagogique correspondant à ce projet s'appuie sur des principes et des  orientations qui guident le choix et l’organisation du cours et des modules annexes :

  1. l’approche des théories de la culture africaine est indissociable d’une approche historique et sociale de l’Afrique. Cette approche doit prendre en compte la diversité ethnique en la replaçant dans une actualité sociale en perpétuel mouvement.
  2. Il importe de développer une culture générale chez les étudiants, de former à penser l’art et la culture autrement que comme une forme artistique et culturelle immuable. Nous mettrons donc en avant une vision de la culture comme une activité sociale en mouvement. Une place importante sera donc donnée à l’actualité des pratiques culturelles mais sans oublier un ancrage de ces pratiques dans une civilisation d’un mouvement et de l’échange.
  3. Des modules ouverts aux étudiants sont de Cycle Long mais des modules ponctuels classiques à court terme seront proposés à l’endroit des acteurs professionnels ou en voie de professionnalisation. La formation Techniques se déroule en formation initiale ou en contrat de professionnalisation (alternance) selon l’orientation prise par l’étudiant.
  4. Les diverses forment de théâtres seront enseignées afin de permettre aux étudiants d’avoir une ouverture de créations. 

Des formations diplomates ouvriront sur un ensemble de cours plus cibles sur les disciplines artistiques, littéraires et économiques qui approfondiront ces approches. 

Les enjeux sont à la fois théoriques, maitrise des concepts, connaissance des savoirs sur les arts et cultures d’Afrique et d’ailleurs, concernant les différentes pratiques artistiques. Nous viserons donc à montrer en permanence l’état et la dynamique interculturelle d’une culture pensée comme un  outil de développement. 

Les divers métiers qui entourent le théâtre vont être partie intégrante des formations à différents niveaux.  Il s’agira de :

  • Théâtre (sauf les comédies musicales)
  • Comédie musicale et opéra
  • Danse
  • Musique
  • Conte
  • Régie, son et lumière
  • Mise en scène
  • Texte/écriture (bref aperçu)
  • Scénographie
  • Décoration et costume.

IV. Diplômes

Les diplômes à décerner sont :

  • Licence en Arts et Gestion de Projet Culturel pour ceux qui ont le BTS  (1 an) et ceux qui ont le BAC : 3ans
  • BTS en Art de la Scène et Communication Culturelle  pour ceux qui ont le BAC        : 2ans
  • BT en  Techniques théâtrales  pour ceux qui ont le BEPC                    : 2ans
  • CFA en  Art Dramatique  pour les non scolarisés ou niveau CEPD : 2ans
  • Du BT au BTS : 1 an
  • Du CFA au BT : 1 an
  • Les diplômes seront reconnus par l’Etat togolais.
  • Des partenariats seront signés avec les écoles européennes de théâtres et des arts afin d’avoir d’autres diplômes d’origine européennes.
  • Formations complémentaires obligatoires aux activités génératrices de revenu aux étudiants qui le désirent (perlage, batik, couture).

V. Périodes

Les formations se dérouleront :

  • Pour les étudiants :
    • Septembre année impaire- Juin année paire pour les étudiants en plein temps (BTS, Licence)
    • Septembre année impaire- Juin année paire pour les étudiants BT
    • Septembre année impaire- Juin année paire pour les étudiants CFA. 
  • Pour les enfants :
    • Novembre-décembre pour les fêtes de Noël
    • Mai-juin dans le cadre de la journée de l’enfant africain
    • Juillet-Septembre pour les vacances utiles.
  • Pour les plus adultes, ce sera en fonction de leur évolution. D'autre part, tout au long de l'année, il est important de prévoir un moment de mise en route et un moment de fin de l'activité. De plus, en fonction des besoins, au moment des improvisations par exemple, il s'avèrera nécessaire de reprendre un travail corporel.

VI. Programme indicatif

L’année s’organise en trois grandes périodes, modulables selon les niveaux et les besoins des étudiants. Le but étant qu’ils ne se trouvent jamais devant une situation-problème insurmontable pour eux (timidité, difficulté…).

 

  • Je précise que nous avons volontairement éliminé l’écriture théâtrale qui est une option qui peut se dérouler en parallèle.
  • L’organisation «  matérielle « de préférence en demi –classe, dans une salle d’expression. La 1ère période peut se faire en classe entière, mais pour les deux autres, le travail par petits groupes demandera plus d’attention de la part de tous.
  • En fin d’année, le rythme s’accélère en prévision du spectacle et l’on pourra prévoir de faire passer une saynète dès qu’il y a un petit creux dans l’emploi du temps de la classe. 

En relation à la fois avec les objectifs de formation, les orientations pédagogiques et les contraintes du système, les cours peuvent être répartis semestriellement en unités d’enseignements.

 

6.1. Les grands thématiques

  • Histoire  de l’art et du théâtre
  • Technique du dramaturge
  • Introduction aux méthodes de jeu de l'acteur
  • Formes de théâtre
  • Lecture publique
  • Improvisation
  • Teichoscopie
  • La distanciation brechtienne  et  l'Onnagata
  • Technique du metteur en scène
  • Technique du récit et du conte 
  • Régie son et lumière
  • Etc.

D’autres genre de théâtre comme :

  • Mime
  • Théâtre thérapie
  • Théâtre d’intervention sociale
  • Théâtre populaire
  • Opéra a l’africaine (nouvelle concept)

 

6.2. Préparation de mémoire/ diplôme par l’étudiant et soutenance 

C’est l’année où l’étudiant  doit préparer son mémoire et soutenir  sa thèse.

 

VI. Valeurs et débouchés

 

7.1. Certaines valeurs sont pour nous indispensables 

  • La bonne humeur, l’humour et l’esprit d’équipe : l’autre doit être un partenaire et non un juge
  • La convivialité et le partage : l’apprentissage se fait dans le plaisir
  • L’exigence et l’engagement de chacun : le théâtre est un sport collectif qui nécessite que chacun se donne à 100%.

 

7.2. Débouchés

Après la licence, vous pouvez vous diriger vers un master, puis éventuellement un doctorat, orienté vers le développement culturel des territoires, la production artistique ou les industries culturelles et vous préparer aux métiers suivants :

  • Chargé-e de projet culturel
  • Responsable événementiel culturel
  • Assistant-e de programmation culturelle
  • Responsable de communication culturelle
  • Directeur-trice de centre culturel
  • Chargé-e d’études-conseil dans le domaine du développement culturel.

 

7.3. A la fin de votre cycle de formation

SAVOIRS THÉORIQUES ET PRATIQUES

  • Analyse de spectacles (prise de notes, conservation d'une trace)
  • Lecture approfondie et structurelle du texte pour la scène (préparation de mises en scène)
  • Relations entre les pratiques scéniques et l'environnement culturel et philosophique
  • Connaissances historiques (influences et transmission de l'Antiquité à nos jours, croisement des arts)
  • Notions en droit du spectacle
  • Diversité des arts de la scène (domaine oriental, populaire, américain)
  • Influences croisées dans les arts de la scène (marionnette, danse, théâtre antique etc.)
  • Esthétique de la réception
  • Notions clés (choralité, dramaturgie, contraintes spatiales, textuelles etc.)
  • Organiser et diriger un groupe de jeu théâtral. 

SAVOIR - FAIRE

  • Rendre compte à oral et à l'écrit d'un spectacle ; conserver une trace
  • Mettre en relation historiquement, géographiquement des spectacles de différents types
  • établir des correspondances à l'intérieur des domaines artistiques
  • Organiser une programmation
  • Maîtriser la méthodologie et les outils de la recherche documentaire autour d'un spectacle
  • Apprendre à cerner / juger les enjeux d'une mise en scène
  • Appréhender la complexité du jeu de comédien. 

SAVOIR - ÊTRE

  • Capacités d'adaptation
  • Capacités d'organisation
  • Travail en autonomie et en équipe
  • Esprit critique.